Microsoft : Historique de 1975 à 1998 Billy billy

Grâce à sa position, Microsoft va pouvoir bénéficier d’une rente pendant plus d’une dizaine d’années. En effet, à chaque fois qu’un constructeur vend un PC équipé de MS-DOS (et plus tard de Windows), Microsoft touche des royalties.

L’article suivant est instructif. Encore faut-il avoir la patience de le lire jusqu’au bout…
Vous verrez comment vous serez amenés, tôt ou tard, à payer une redevance pour chaque session effectuée sur Internet. Au mieux, lorsque tous les navigateurs concurrents seront éradiqués, vous devrez payer très cher le droit d’utiliser le seul qui restera, c’est-à-dire… Internet Explorer.

http://www.loribel.com/microsoft/danger/danger.html

Microsoft cherche à percer sur le marché des réseaux sociaux. Après avoir approché TikTok, sans succès, et Pinterest, Microsoft se tourne désormais vers la plateforme de communication en ligne Discord

https://lemediaen442.fr/microsoft-veut-acquerir-discord…/

Comment se passer de microsoft ?

Boycotte Google

Remplacer Windows ou macOS en choisissant son opérateur système (OS) :

La dernière mise à jour du système d’exploitation de Microsoft pourrait effacer les données présentes sur les ordinateurs. Un bug que Microsoft n’a pas encore officialisé.

Pour ne pas être affecté par ce bug, il convient donc pour l’instant de désactiver ses mises à jour automatiques et dans la mesure du possible de sauvegarder ses données sur un disque dur extérieur dans l’attente d’une réponse de Microsoft.

Parlons de Tik Tok

Tik Tok, l’appli et réseau social préféré des ados, n’est pas sans risques pour votre progéniture. Surtout si elle est très jeune. Face à cela, pas question de psychoter : mieux vaut les sensibiliser et les accompagner.

ll faut avant tout noter que sur Tik Tok, la majorité des utilisateurs ont moins de 15 ans.

On y trouve même des pré-ados, de 11-13 ans malgré le fait que ce service soit déconseillé à cette tranche d’âge.

Ces collégiens et ces écoliers, qui sont en pleine phase de construction identitaire, se retrouvent en fait dans un monde d’adultes et sont bombardés par la superficialité et le culte de la beauté et du corps inhérents à notre culture de la télé-réalité.

Des enfants de 11 ans et des pédophiles

Quand vous tentez de vous inscrire sur Tik Tok mais que vous donnez une date de naissance située après 2005 (donc avant 13 ans), un message vous dit respectueusement que « Oups, désolé, il semblerait que vous ne soyez pas admissible ». Mais il est bien sûr possible de tricher !

Prédateurs et cyberharceleurs

En suivant les comptes de certains de ces utilisateurs (qui postent bien souvent des commentaires déplacés sous les vidéos), le youtubeur a pu les retrouver sur Kik, une application de messagerie instantanée pour smartphone, très utilisée par les pédophiles.

Notre conseil

Évidemment, il est plus que conseillé d’interdire Tik Tok à vos enfants s’ils ont moins de 13 ans.

S’ils ont plus de 13 ans, comme ils restent tout de même de jeunes ados, plutôt que de les pister, le mieux serait donc de leur expliquer les risques exposés plus haut et de les accompagner en leur apprenant à bien paramétrer leur compte.

Dans « paramètres », puis « paramètres de confidentialité », plusieurs options permettent de limiter la casse au maximum.

Vous pouvez d’abord désactiver l’option « autoriser les autres à me trouver », empêcher le téléchargement des vidéos, désactiver les commentaires (ou ne les autoriser qu’aux « amis »), et même

empêcher les autres internautes d’envoyer des messages directs.

Le « mode restreint », dans « bien-être digital« , permet également de  » limiter l’apparition de vidéos qui peuvent ne pas être adaptées à tous les publics », et de « désactiver les fonctionnalités permettant de démarrer des diffusions live. »

Enfin, il est possible de rendre le compte (qui est public par défaut) « privé« , ce qui ne rendra les vidéos visibles qu’aux personnes que l’utilisateur autorisera, et ce qui permettra à ce dernier de « choisir » ses abonnés.  

Que penser de Discord

Microsoft se tourne désormais vers la plateforme de communication en ligne Discord qu’elle souhaite acquérir pour plus de 10 milliards de dollars, relate Bloomberg.

En outre, une source note auprès de l’agence que Discord pourrait préférer une introduction en bourse (IPO, Initial Public Offer).

Les propriétaires de la messagerie avaient auparavant négocié avec Epic Games et Amazon. Comptabilisant plus de 100 millions d’utilisateurs actifs par mois, la plateforme était initialement destinée à la communauté des jeux vidéo, mais elle s’est diversifiée avec le temps.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.